TOP 8 des couples de cavaliers qui nous font rêver !

1- Jessica Springsteen & Lorenzo de Luca

Les plus instagrammables, en vérité. Tous les deux ont un sourire 5 étoiles étincelant, ça tombe bien, c’est là où ils se sont rencontrés ! Les concours de la Global Champions sont en effet depuis deux ans l’écrin des amours de l’Américaine et de l’Italien. On les retrouve d’ailleurs régulièrement l’un derrière l’autre dans les classements des grandes épreuves internationales : leur compétitivité n’a pas l’air de les déranger outre mesure, au vu des sourires radieux qu’on les voit s’échanger au paddock.

2- Steve Guerdat & Fanny Skalli

Le couple qui nous fait tous rêver ! C’est dans les bras du champion olympique Steve Guerdat que la Marseillaise Fanny Skalli a trouvé le bonheur. Les deux cavaliers se connaissent depuis une dizaine d’années et étaient amis avant d’être ensemble, chacun vantant déjà les qualités en or de l’autre. Les deux tourtereaux ont officialisé leurs fiançailles sur Instagram en juillet 2019 et on ne peut que leur souhaiter tout le meilleur du monde pour ce nouveau challenge ensemble !

3- Martin Fuchs & Paris Ann Selon

Les prés verdoyants de Suisse sont décidément faits pour les amoureux. Après Fanny Skalli et Steve Guerdat qui se sont installés dans les écuries de ce dernier, c’est l’Américaine Paris Sellon qui a traversé l’Atlantique pour s’installer avec Martin Fuchs. Le cavalier suisse et la jeune amazone, tous deux âgés de 27 ans, ne vont pas tarder aussi à nourrir leur complicité sur les terrains des GP : entrainée par Steve Guerdat, grand ami de Martin (le monde est petit, décidément !), la jeune femme commence à prendre part aux 5*, lors lesquels son compagnon s’illustre déjà.

© Jump’Mag / Oriane Moureton

4- Janika Sprunger & Henrik von Eckerman

Autre couple sur le radar du mariage : Janika Sprunger et Henrik vonEckermann ! C’est lors de vacances au ski en Autriche, en février 2019, que le cavalier suédois a demandé à sa belle suisse de l’épouser. Dans leurs écuries de Bonn, en Allemagne, et dans les plus grands concours internationaux, leur complicité et leur soutien mutuel est frappant, malgré leur rivalité sur le terrain : tous deux sortent en épreuves 4* et 5*, mais toujours avec le sourire !

© Sportfot

5- Laura Kraut et Nick Skelton

On doit pouvoir remplir des pièces entières avec toutes les médailles et les coupes que Nick Skelton et Laura Kraut ont gagné au cours de leurs longues et fructueuses carrières. Le champion olympique britannique et la championne olympique américaine se sont rencontrés il y a une quinzaine d’années et ont su depuis tirer profit de leur rivalité sur la piste pour grandir sportivement. Chaque été, on peut les retrouver ensemble dans les écuries de Nick, en Angleterre, à prendre amoureusement soin des chevaux qui les ont amenés au plus haut niveau.

6- Markus Beerbaum et Meredith Michaels Beerbaum

Dans la famille Beerbaum, je demande d’abord la femme ! Née aux États-Unis, puis devenue Allemande par son mariage, Meredith Michaels-Beerbaum est une légende vivante du CSO : seule femme à avoir occupé la place de numéro 1 au classement FEI, elle a marqué les années 2000 avec son fabuleux hongre Shutterfly et c’est encore aujourd’hui une compétitrice redoutable. Derrière lui, présence plus en retrait mais indispensable, on retrouve son mari Markus Beerbaum, frère de l’illustre champion olympique Ludger Beerbaum. L’Allemand est au service de sa femme en lui dénichant et en valorisant les futures perles qu’elle pourra emmener au plus haut niveau. Une collaboration fructueuse, tant en privé qu’en public !

7- Christian Ahlmann et Judy-Ann Melchior

Le redoutable cavalier allemand à la veste bleue, avec l’un des palmarès les plus impressionnants au monde, a trouvé le bonheur en Belgique. C’est Judy-Ann Melchior, elle aussi cavalière d’obstacles et championne du monde par équipes, qui a su séduire le double champion mondial. On les reconnait de loin sur les pistes des 5* grâce à leur veste bleu clair, marque de leur sponsor Zangersheide : Judy-Ann, fille du créateur du stud-book bien connu de chevaux de sport, et Christian ont fait émerger les aptitudes de Levisto Z, Taloubet Z, Dominator Z, Clintrexo Z, entre autres. De leur union sont nés un garçon et une fille : les futurs talents de l’écurie Zangersheide ?

© Tyffany Orlando

 

 

 

 

 

 

 

 

8- Jan Tops et Edwina Tops-Alexander

Une histoire qui dure depuis de longues années ! Avant d’être mari et femme, le Néerlandais Jan Tops, champion olympique et champion d’Europe, était l’entraîneur d’Edwina Alexander. La cavalière d’origine australienne, aujourd’hui installée sur les terres natales de son mari à Valkenswaard, occupe le devant de la scène sur les compétitions internationales et on la retrouve régulièrement dans le haut du panier du classement FEI Longines. Quant à Jan, il s’occupe désormais avec brio de l’administratif, étant le créateur du Global Champions Tour sur lequel Edwina s’illustre régulièrement, et il gère en parallèle l’écurie de compétition dans laquelle les futures pépites de la cavalière sont formées.

Par Marie Lacombe.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s