LONGINES SPEED CHALLENGE | Une de plus pour Carlotta 232 !

Ils forment un couple hors normes. Un couple qui a remporté plus de soixante victoires internationales ces cinq dernières années dont douze succès rien que pour l’année 2019. Emanuele Gaudiano et Carlotta 232 ont confirmé leur statut en remportant le très attendu Longines Speed Challenge de Paris version 2019. Sans faire tomber la moindre barre et grâce à un chronomètre canon de 60’’48, le couple italien double la mise, eux qui remportaient cet été cette même épreuve signature lors du Longines Masters de Lausanne, en Suisse. « J’ai la chance d’avoir une formidable jument. Chaque parcours avec elle est un plaisir, encore plus sur un concours comme celui ci, avec des tribunes combles », a-t-il commenté.

Le public parisien a été tenu en haleine tout au long de ce bien nommé Longines Speed Challenge, l’épreuve la plus rapide du monde. Soutenant sans limite chaque cavalier, sur chaque saut, les spectateurs ont assisté à un show spectaculaire. Il faut dire que ce format d’épreuve favorise la vitesse. Les fautes y sont transformées non pas en points mais en secondes. 

Mais pour espérer gagner, et réaliser le meilleur chronomètre, le parcours sans-faute constituait un avantage certain. Un objectif rempli notamment par le numéro un mondial, le Suisse Steve Guerdat. Parti en numéro 13 sur 27, le champion olympique 2012 a imprimé un rythme intense en 61’’98 associé à Ulysse des Forêts.  « J’ai suivi mes contrats de foulées, j’ai surtout profité de la vitesse naturelle de ma jument, sans forcer », commentait le cavalier. Suffisant pour s’imposer ?  « Je pense que cela peut aller plus vite. Si je termine dans les cinq voire dans les trois premiers, cela sera une bonne chose », commentait-il alors. Le cavalier terminera finalement à une belle troisième place, devancé par Emanuele Gaudiano et par son ami de longue date, le Canadien Eric Lamaze. Associé à sa fidèle Fine Lady 5, le champion olympique 2008 a réalisé lui aussi une performance de haut vol grâce à un chronomètre de 61’’37 en toute fin d’épreuve. Une leçon d’équitation et de courage, saluée par tous. 

Au classement, la meilleure performance tricolore est signée Roger-Yves Bost, qui aura tout tenté avec Castleforbes Talitha. Le cavalier français termine quatrième en 62’’22.

A noter le coup double d’Emanuele Gaudiano. Ses chronomètres réalisés à Lausanne puis à Paris, lui permettent de remporter le Longines Speed Challenge Series bonus. Le carabiniere repart donc avec un Land Rover Discovery. Il devrait être au départ en février prochain du Longines Masters de Hong Kong, pour essayer de s’imposer à nouveau…

Emmanuel Gaudiano & Carlotta 232 ( © Jump’Mag / Marie Lacombe )

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s