Jumping de Montpellier : Étoile d’or pour les français

Avec ses 16 épreuves dont 4 comptant pour le Longines Ranking, le Jumping international de Montpellier Occitanie était le rendez-vous à ne pas manquer la semaine dernière. Avec plus de 150 partants rien que le vendredi, les amateurs de CSI 1* et 3*** avaient de quoi s’offrir un beau spectacle. Retour sur les podiums de haut niveau du 5 au 10 mars.
Tout d’abord, le jeudi, Grégory Cottard et Une Futée de WY ouvrent le bal dans la vitesse 3* (140cm). Ils sont suivis de près par Julien Anquetin et Quanan Rouge puis Hubert Pignolet et Athos d’Elle.
Le lendemain, notre médaillé d’or revient à la charge cette fois avec Alameme pour une nouvelle première place, dans le Prix de la Région Occitanie Pyrénées-Méditerranée (140 cm) en deux manches. L’Allemande Laureen Budde en selle sur Gosbodino 2 puis l’Irlandais Alex Duffy aux rênes de Gerd KG sont sur ses talons. Dans le Prix de la ville de Montpellier (150cm), Olivier Robert et Vangog du Mas Garnier l’emportent devant Mark Mcauley et Vivaldi du Theil (IR) tandis que Philippe Rozier décroche le bronze en selle sur Cristallo A LM.
Côté 1, le samedi, Harold Boisset s’impose dans le Grand Prix Emma Noël (140cm) avec sa fidèle Quolita Z. Carla Menon monte sur la seconde marche à l’aide de Quool de Riverland, alors qu’Alex Duffy est de retour cette fois-ci pour le bronze avec Cassijo 2. Enfin, la deuxième épreuve Prix de la Région Occitanie (150cm, 3) est remporté par le Britannique Native Warrior, Guy Williams sur son dos. Se classent respectivement deuxièmes et troisièmes Philippe Rozier et Cristallo A LM puis Edward Levy et Rebecca LS (FR).
Finalement, la semaine se termine en beauté avec le Grand Prix coupe Nicollin (155cm) en guise de cérémonie de clôture. Et c’est Félicie Bertrand qui s’offre le prestige de la première marche avec Sultane des Ibis. A deux centièmes près seulement, nous retrouvons Harold Boisset sur T’Obetty du Domaine derrière elles. Enfin, Julien Anquetin accroche le bronze autour de son cou, suite à un double sans faute aux commandes de Gravity of Greenhill.

© Jump’Mag / Tessanjel – Félicie Bertrand & Sultane des Ibis

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s