Alerte : Mon cheval engorge !

Les chevaux aux pattes sensibles ont tendance à engorger rapidement après l’effort ou lorsqu’ils restent au box. Mais comment y remédier ? Et c’est quoi un cheval qui engorge ? Ici nous allons essayer de comprendre tout cela.

L’engorgement, qu’est que c’est ?

Un cheval engorgé est un cheval ayant un ou plusieurs membres gonflés au niveau des tendons avec un œdème plus ou moins chaud et mou. L’engorgement des membres (non inflammatoire) va indiquer une surcharge de déchets et toxines dans l’organisme.

Et pourquoi mon cheval engorge ?

Les raisons sont multiples, si le cheval reste immobile, la chaleur, une infection suite à une plaie…

Les solutions à l’engorgement

Premièrement, il faut bien marcher votre cheval soit en main soit en le mettant au pré.

Ensuite, réalisez 10 à 20 pressions sur chaque face de chaque membre à l’eau froide. Appliquer en massant les membres un gel rafraîchissant, on vous conseille le Kynesyl de chez Ravene ou encore le Arnica Leg Gel de chez Horse Master si vous souhaitez une plus grosse quantité. Vous pouvez également prévenir l’engorgement en l’appliquant avant l’effort.

Massez de haut en bas pour faire pénétrer le produit et activer la circulation du sang. Puis, des bandes de repos la nuit en cas de besoin. Petite astuce, si votre cheval est au paddock, utilisez du chatterton pour que les bandes restent en place. Si nécessaire, rajoutez une couche d’argile marine poultice de chez Horse Master au dessus du gel + du film étirable et enfin les bandes, mais attention à faire le strict minimum pour votre cheval et ne pas le surprotéger ! Parfois, une simple application de gel suffit pour éviter les engorgements après l’effort.

Si votre cheval fait un séjour prolongé au box, faites le marcher aussi longtemps que possible si la raison de son séjour le permet. Mettez lui des bandes de repos pour éviter qu’il engorge, voire du gel et/ou de l’argile…

Mais toujours le strict minimum, la surprotection pourrait empirer l’engorgement à long terme.

On ne le répétera jamais assez (oui on le sait, parfois on a pas le choix) mais le cheval n’est pas fait pour être en box 24h/24h. Des sorties quotidiennes sont un minimum et toute la journée c’est encore mieux. Sinon, les chances que le cheval engorge sont fortes et cela complique la disparition du problème.

Il existe également des produits naturels comme le Anti-engorgement de chez EKIN, à appliquer 2 à 3 fois par semaine, peut être un crash-test prochainement…

Les ice-vibes sont idéales pour le côté pratique et l’efficacité à 100%. On a testé et on approuve !

Par Rosalie Florentin.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s