Première femme à être sacrée Championne du Monde: Simone Blum

Les Jeux Équestres Mondiaux 2018, qui se sont déroulés à Tryon aux Etats Unis, ont pris fin ce week end. Si vous les avez ratés, voici un concentré des résultats dans les trois disciplines majeures à savoir dressage, CSO et CCE.

Le dressage par équipe a été dominé par l’équipe allemande qui l’emporte avec un total de 242.95 points et 9 points d’avance sur leurs adversaires à l’issue de la finale. La deuxième place revient au pays hôte : les américains sont médaillés d’argent avec un total de 233.136 points. Enfin, c’est la Grande Bretagne qui complète le podium et vient inscrire son nom au palmarès en se classant troisième avec un total de 229.628 points. La Suède est quatrième, les Pays-Bas cinquièmes et l’Espagne sixième. Viennent ensuite le Danemark, l’Australie, la Belgique et la Russie.

Dans le dressage individuel, c’est de nouveau l’Allemagne qui s’impose. Après avoir remporté le titre de championne du monde par équipe, Isabell Werth s’offre une médaille d’or avec Bella Rose en devançant de 5 points l’argent. Tout comme lors de l’épreuve par équipe, la deuxième place du podium revient à l’américaine Laura Graves accompagnée de Verdades. La britannique Charlotte Dujardin est troisième avec Mount St John Freestyle. Que ce soit ou en équipe ou en individuel, aucun cavalier ne portait les couleurs françaises durant ces épreuves de dressage.

La finale de CSO par équipe qui s’est déroulée le 21 septembre a été marquée par la belle victoire de l’équipe des Etats-Unis composée de Laura Kraut, Devin Ryan, Mclain Ward et Adrienne Sternlicht. La médaille d’argent est attribuée aux cavaliers suédois : Malin Baryard-Johnsson, Fredrik Jonsson, Peder Fredricson et Henrik Von Eckermann. Enfin, l’Allemagne se classe troisième grâce à Marcus Ehning, Simone Blum, Laura Klaphake et Maurice Tebbel. La France, dont l’équipe se compose de Kevin Staut, Nicolas Delmotte, Alexis Deroubaix et Alexandra Francart termine quant à elle neuvième avec un score de 44.76 points.

Les qualifications du CSO individuel qui se sont tenues le 21 septembre ont permis aux 25 meilleurs cavaliers d’accéder à la finale A. Parmis eux se trouvaient nos quatre français mais également Steve Guerdat, Lorenzo de Luca ou encore Pedro Veniss. Ils se sont donc retrouvés le lendemain pour courir la première finale dont les douze meilleurs seront qualifiés pour la finale B. C’est le suisse Steve Guerdat qui en prend la tête en selle sur Bianca. Carlos Lopez Lizarazo est deuxième avec Admara pour la Colombie. Enfin, Simone Blum et DSP Alice sont troisièmes. Un seul français a réussi à se qualifier pour la finale B et c’est Alexis Deroubaix avec Timon d’Aure. Enfin, cette deuxième finale nous a offert du beau spectacle hier. Nous avons pu assister au sacre de l’allemande Simone Blum et de sa jument DSP Alice, presque encore nouvelles sur le circuit 5*. La deuxième place est attribuée à Clooney sous la selle de Martin Fuchs. Son compatriote Steve Guerdat est troisième avec sa Bianca. Alexis Deroubaix termine finalement à la neuvième place, seul français dans le top 10 avec son Timon d’Aure, un couple qui s’est révélé cette année.

Au niveau du CCE par équipe, c’est la Grande Bretagne qui devient championne du monde cette année. En deuxième position derrière l’Allemagne après le dressage, elle a repris l’avantage pour finalement rafler le titre. La deuxième marche du podium est occupée par l’Irlande qui a effectué une belle remontée après avoir terminé septième du dressage. Enfin, c’est la France qui est médaillée de bronze à Tryon. Après une quatrième place au dressage, Donatien Schauly, Maxime Livio, Sidney Dufresne et Thibaut Vallette se sont fait une place sur le podium et sont troisièmes.

Pour le CCE individuel, c’est la britannique Rosalind Canter qui s’octroie le titre avec Allstar B. L’argent revient Padraig McCarthy et Mr Chunky pour l’Irlande. Sont troisièmes Ingrid Klimke et SAP Hale Bob OLD à qui la victoire échappe pour une malheureuse faute sur le dernier obstacle. Du côté français, Thibaut Vallette est sixième avec Qing du Briot Ene HH et Astier Nicolas prend la septième place avec Vinci de la Vigne.

De belles semaines riches en émotions et en rebondissements qui nous donne désormais rendez vous en 2022.

© Pierre Scoopdyga – Simone Blum & DSP Alice – JEM
Par Juliette Selis.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s