« Je crois que je n’ai jamais rencontré un cheval aussi sensible depuis le début de ma carrière. » Margaux ROCUET